Joyeux anniversaire à l’ADEME qui fête ses 30 ans cette année !

Un grand merci à elle car, grâce à la donnée sur le facteur d’émission qu’elle met à disposition, nous pouvons, dans CITiO Analytics, calculer l’empreinte carbone d’un réseau de transports publics, en équivalent CO₂. 

Cet indicateur est notamment disponible pour le réseau Irigo d’Angers, dont le tram avait par ailleurs été choisi par l’ADEME pour mettre en lumière la 1ère édition du Grand défi écologique, qui avait lieu ces derniers jours à Angers. 

Cet indicateur permet aux Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM) de :  

?Communiquer aux voyageurs les émissions de CO₂ liées à leurs voyages. Contrairement aux indicateurs génériques qui font la moyenne des données nationales, notre indicateur tient compte de la fréquentation de la ligne et des évolutions du parc de véhicules. Plus encore, cet indicateur précise les performances sur chaque ligne ou voyage. 

? Comparer les émissions réalisées par les transports publics VS la voiture individuelle.  Analyser ces deux trajets en parallèle permet de démontrer que les transports en commun émettent moins d’empreinte carbone.

? Mettre en place et suivre des politiques de réduction des émissions de CO₂.  Avec cet indicateur, l’AOM s’assure qu’elle est en accord avec la loi de Transition Énergétique. Rappelons que l’un des objectifs de cette loi est de réduire significativement les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) pendant les prochaines années. Cela lui confirme également que ses investissements sont cohérents avec une politique de développement durable.

Comment calculons-nous cet indicateur ? 

Pour déterminer les émissions totales de CO₂, nous avons besoin de 3 données : le facteur d’émission, la consommation énergétique et le nombre de kilomètres parcourus. 

Le facteur d’émission (données de l’ADEME) correspond à la quantité de CO₂ produite par un véhicule en fonction du type de carburant qu’il utilise. Par exemple, on estime qu’un véhicule alimenté par du gazole routier émet 3.1kg de CO₂ par litre. 

Comme son nom l’indique, la consommation énergétique correspond à la quantité d’énergie consommée par un véhicule. A partir des valeurs de références fixées par l’arrêté du 10 avril 2012 du décret n° 2011-1336, nous calculons la quantité d’énergie consommée par un véhicule. Ainsi, on estime qu’un TER fonctionnant à l’électricité consomme 13.5 kWh par kilomètre parcouru.

Enfin, dans nos outils, le nombre de kilomètres est calculé en faisant la somme des distances effectuées entre chaque arrêt. 

En faisant le produit de ces trois facteurs, nous obtenons l’indicateur d’empreinte carbone, exprimé en kgCO₂e.

L’indicateur Empreinte Carbone est un bel exemple de comment agréger des données provenant de plusieurs sources pour en tirer des informations intéressantes et qui aident à la prise de décision ! Pour plus d’exemples d’agrégation de données et de cas d’usage, consultez notre site web : https://www.cit.io/.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.